Neil Gaiman, American Gods

J’aime beaucoup les livres de Neil Gaiman et celui-ci est arrivé naturellement dans ma PAL.

« À peine sorti de prison, Ombre rencontre Voyageur, un personnage intrigant. Dieu antique, comme le suggèrent les indices énigmatiques qu’il sème à longueur de temps, fou furieux ou bien simple arnaqueur ? En quoi consiste le travail qu’il propose à Ombre ?
En acceptant d’entrer à son service, ce dernier plonge au cœur d’un conflit qui le dépasse, opposant héros mythologiques de l’Ancien Monde et nouvelles idoles profanes de l’Amérique. Mais comment savoir qui tire véritablement les ficelles : ces entités légendaires saxonnes issues de l’aube des temps ou les puissances du consumérisme et de la technologie ? À moins que ce ne soit le mystérieux M. Monde… » Présentation éditeur

« Un orage se prépare… »

Je me régalais vraiment à l’idée de découvrir ce roman. Mythologie égyptienne, nordique, leprechauns, zombie et divinités s’invitent dans le monde réel avec un côté… désenchanté, ça ne fait pas rêver ! On trouve des passages assez glauques, violents, parfois sexuels et des personnages complètement barrés. J’ai bien apprécié le petit tour sur le carrousel et le séjour chez les entrepreneurs de pompes funèbres Ibis & Chaquel.

« Nous n’avons, admettons-le, que peu d’influence. Les humains sont nos proies, nous leur prenons ce dont nous avons besoin, et nous subsistons. Nous nous déshabillons, […] nous buvons trop ; nous sommes pompistes, voleurs, tricheurs, nous occupons les fêlures, la lisière de la société. Dieux anciens en ce monde sans dieux. » p.146

Un peu d’humour, quelques petites réflexions bien senties sur l’Amérique et ses travers, avec ses nouveaux dieux : « dieux de la carte de crédit », de l’Internet, du téléphone pour n’en citer que quelques uns. C’est bien déjanté et j’attendais avec impatience de voir ce qu’allait donner cette « baston divine » ou cette « divine baston », ça marche dans les deux sens !

Escroqueries, tours de magie, évocation de l’esclavage, du vaudou, des histoires à l’intérieur de l’histoire, c’est un peu chaotique au niveau de la construction mais ça se lit vite et les chapitres s’enchaînent bien. Pourtant il m’a manqué quelque chose, ce petit quelque chose qui aurait rendu l’histoire vraiment captivante du début à la fin. J’ai eu beaucoup de mal à y entrer, je me demande d’ailleurs si j’y suis vraiment entrée.

Note : 3 sur 5.

Je suis un peu déçue car je m’attendais à quelque chose de plus drôle encore, épique et subtile. Je suis moins enthousiaste que Nath avec qui j’ai partagé cette LC.

American Gods de Neil Gaiman, J'ai lu, 2014 - 608 pages
Prix Hugo - meilleur roman - 2002 | Prix Nebula - Meilleur roman - 2002 | Locus - Roman (Science Fiction, Fantasy, Horreur, Jeunes Adultes) - 2002 | Bram Stoker - Meilleur roman - 2001

Neil Gaiman est né à Portchester, en Angleterre le 10 novembre 1960.

Les livres de Neil Gaiman

L’Océan au bout du chemin
Coraline
Neverwhere
Stardust
– Des loups dans les murs (album)
– L’Étrange vie de Nobody Owens
-Neil Gaiman & Terry Pratchett, De bons présages (+janv 2016) ♥

Le Mois anglais chez Lou & Titine
Le Tour du monde en 80 livres organisé par Bidib
Objectif PAL organisé par Antigone

18 commentaires sur “Neil Gaiman, American Gods

Ajouter un commentaire

    1. J’aurais vraiment du mal à le conseiller celui-ci alors que j’aime la plupart des romans de cet auteur. C’est dommage car il y a vraiment des choses intéressantes, de chouettes idées… A toi de voir ! 😉

      J’aime

  1. Oui, c’est spécial et ça ne m’a pas vraiment convaincue non plus, même si ça se laisse lire. Un peu une impression de ballon de baudruche qui se dégonfle in fine, cette battle dieux anciens et dieux modernes…

    Aimé par 1 personne

    1. Pas que ! Il y a aussi l’excellent Good Omens co-écrit avec Terry Pratchett et je pense à Neverwhere aussi et Stardust. Il y a une belle bibliographie à découvrir !

      J’aime

  2. J’avais beaucoup aimé L’étrange vie de Nobody Owens et je dois sortir Coraline de ma PAL… Je crois que mon Lui a celui-ci dans ses étagères, peut-être que j’y jetterai un oeil quand j’aurai enfin lu Coraline ^^

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère que tu vas passer un bon moment avec Coraline. J’adore l’univers. ❤️ L’étrange vie de Nobody Owens m’a beaucoup plu aussi. Si tu as l’occasion d’y jeter un œil pourquoi pas mais j’aurais du mal à te le conseiller celui-ci ! 😅

      J’aime

Répondre à Hilde Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :