Marie Desplechin,Verte, Pome, Mauve

J’ai enfin emprunté toute la série à la médiathèque !

Verte

Les relations sont tendues entre Verte et sa mère, Ursule. Cette dernière est catastrophée par la normalité de sa fille, espérant que celle-ci développe ses pouvoirs de sorcière. Le mercredi, elle va chez sa grand-mère Anastabotte s’initier à la magie et décide ainsi de partir à la recherche de son père.

J’ai trouvé le style original avec un changements de points de vue à chaque chapitre : d’abord celui de la mère, ensuite celui de la grand-mère, on enchaîne avec celui de la fille puis avec celui de son ami Soufi. Les hommes n’ont pas de pouvoirs mais c’est peut-être sur le point de changer…
Les personnages sont attachants, ils ont du caractère et ne se laissent pas faire. C’est drôle, plein d’humour, je n’avais qu’une envie lire la suite.

L’adaptation BD est très sympa mais les romans valent vraiment le coup d’être lus.

« Dans ce siècle matérialiste, les gens ne croient plus aux sorcières. Voilà pourquoi ils ne les brûlent plus. Parce qu’ils ne les voient plus. Quand ils ont envie de faire du mal à leurs voisins, ils préfèrent tomber à bras raccourcis sur les étrangers. » p.127

Pome

Pome et sa maman emménagent près de chez Verte. Les deux adolescentes vont très vite se lier d’amitié. On fait plus ample connaissance avec Gérard le père de Verte et le grand-père Ray dont la compagnie plaît beaucoup à Anastabotte.

Encore un bon moment de lecture. Le principe narratif reste le même avec un changement de points de vue à chaque chapitre, de nouveaux personnages viennent enrichir l’histoire et donner leur version des faits.

Toujours beaucoup d’humour, de l’amitié et un peu de sorcellerie ! Comment ne pas s’attacher à cette famille atypique ?! C’est très agréable à lire, à mettre entre toutes les mains.

Mauve

L’arrivée de Mauve au collège provoque tout un tas de problèmes ! Pome est harcelée, sa mère Clorinda menacée. Et si le problème était encore plus grave, d’ordre magique par exemple ?

Ce troisième tome est un peu plus dense et complexe au niveau de l’histoire, plus sombre aussi avec ce climat de chasse aux sorcières et de harcèlement. Néanmoins, il reste très agréable à lire. Le procédé narratif reste le même que dans les tomes précédents.

Il est donc question de harcèlement, de magie. L’amitié et les relations familiales sont toujours au cœur de l’histoire. C’est bien rythmé, on trouve plus d’action que dans les autres tomes et les 205 pages se lisent sans qu’on s’en aperçoive ! Les sorcières ont bien sûr un rôle important mais les personnages masculins ne sont pas oubliés pour autant. L’un d’entre eux va dangereusement bousculer les préjugés d’Ursule !

Note : 4 sur 5.

J’ai adoré cette trilogie jeunesse pleine d’humour et de magie ! Et vous ?

La Trilogie Verte, Pome, Mauve de Marie Desplechin éditée chez L’école des loisirs, 1996 pour le tome 1, 2007 pour le tome 2, 2014 pour le tome 3 – Tranche d’âge : 8 – 11 ans

Les 3 adaptations BD chez Isabelle, (BD) Pome chez Jojo, chez moi, (BD) Verte et Pome chez Chicky Poo

Le Challenge Halloween organisé par Lou & Hilde : Le Challenge continue en novembre ! 😉

18 commentaires sur “Marie Desplechin,Verte, Pome, Mauve

Ajouter un commentaire

    1. Je n’ai lu que les deux premières adaptations BD et bien apprécié mais Ies romans ont ma préférence, comme souvent ! C’est vrai que le dernier est bien plus sombre mais je l’ai bien aimé aussi.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :